ACCUEIL / HOME

 



PAYSAGES FABRIQUÉS (2013).

Pour mon travail au cinéma je suis régulièrement amené à concevoir de grands tirages qu'on vient placer à l'arrière des décors. Leur rôle consiste à donner l'illusion du réel et de sa profondeur dans le studio de prise de vues. Cette série justement pose la question du statut de l'image et de la représentation comme pure fabrication, qu'elle soit d'origine picturale, cinématographique ou littéraire. Images troublantes d'un monde relevant du rêve ou de l'imaginaire qui viennent instiller une forme de fiction dans notre lecture du réel...

" Vous refusez de croire à tout cela, qui est pourtant devant vos yeux, parce que vous voulez que ce ne soit pas vrai. Parce que vous vous refusez à considérer que vous êtes simplement face à des images et qu'elles perturbent votre rationalité. Comme s'il était impossible que toutes les représentations du monde se réduisent à la surface craquelée d'un tableau ancien ou que, dans un sous-bois automnal, une maison abandonnée ait laissé déborder sur l'ensemble de l'espace qui l'enserre la fissure qui menace sa façade. Inscrire dans la banalité d'un paysage la force de ses rêves, de son imaginaire, affirmer que l'image n'est qu'image et n'a pas à se justifier au-delà de ce qu'elle peut évoquer ou déranger est le propos final de Jean Noviel ". Christian Caujolle.



Série présentée à l'occasion des Rencontres d'Arles 2013 et pour Lille 3000 à la gare Saint Sauveur, prix Sfr Jeunes Talents.

Tirages jet d'encre 50x75 cm et 120x80 cm. Edition de 5+2ea ou tirage unique sur dos bleu.



 
   
 

     
tous droits réservés © Jean Noviel